Skip Navigation LinksMWA2015

Move with Africa 2015- Nos élèves avec Vétérinaires sans Frontières au Rwanda

img_2310

img_2310
Image 1 de 18

 

Le Rwanda, un pays d’Afrique intriguant et contrasté.

Impossible d’y partir sans penser au génocide et sans se poser la question de la reconstruction

Impossible d’y poser le pied sans être séduit par le dynamisme et la modernité de sa capitale

A peine quitte-t-on l’aéroport qu’on se retrouve confronté à des tours de verre semblables à celles qui poussent dans nos villes belges et à des infrastructures routières que nous pourrions jalouser…

Impossible d’y séjourner sans être interpellés par ses paradoxes, si Kigali flirte avec la richesse, Butare, une ville à 100 km de la capitale peine à prendre le même train. Des courses au marché ou dans les quelques magasins sont instructives à cet égard. Les coupures d’électricité y sont fréquentes et les achats de tissus – made in India ou in Holland- par exemple se font à la lumière des Gsm.

La débrouille est partout ; le français ne nous ouvre que peu de portes contrairement à ce que nous aurions pu imaginer. Les contrats avec les couturières se font avec les maris avec des modèles …et dans la bonne humeur générale. Force du lieu !

Dans les mille collines- le pays porte bien son nom- la nature est luxuriante, enchanteresse et pourtant âpre parfois .L’eau ne parvient qu’à la force des jambes et des bras. Les sources sont parfois bien loin. Les habitations sont rudimentaires, sombres et exiguës.

Une chèvre ou deux, un potager de cuisine doivent assurer la subsistance de toute la famille. A quelques km pourtant, une entrepreneure élève des porcs, a monté son propre abattoir et vend ses produits – elle s’essaye même à un produit inconnu des rwandais, le pâté ! Une découverte pour nos guides de VSF !

Au détour d’une route, une plaque discrète : Murambi, un lieu connu pour les horreurs commises pendant le génocide. Un moment de recueillement et d’effroi. L’homme est donc capable de cela !

Oui, le Rwanda, c’est en permanence être confronté à la misère et à la grandeur de l’être humain. Misère et horreur de sa violence, de sa soumission aveugle à l’autorité, mais aussi grandeur de son courage, de son dynamisme, de sa lucidité, de son pardon, de sa volonté de s’en sortir.  VSF et son partenaire sur place œuvrent au mieux – vivre et à l’autosuffisance alimentaire des plus vulnérables.

Espérons que les conflits ne renaîtront pas, effaçant tout ce qui a été mis en place.

  • Texte de présentation du projet lors de la soirée expo au retour du voyage: Témoignage MWA
  • Le blog de nos élèves réalisés au cours du voyage: Le blog MWA
  • Le site internet de la Libre Belgique: Le site MWA